EN FUITE ! CONFESSIONS D'UNE LIBRAIRE
D’après le récit de Françoise Frenkel « Rien où poser sa tête »


Texte et mise en scène : Michal Laznovsky
Avec Frederika Smetana, Bruno La Brasca, Philippe Vincenot
Univers sonore : Gilbert Gandil - Décor et Lumières : Daniel Martin
Accessoires et supervision costumes : Marido Graillot
Voir les dates
En fuite FUYANT LE NAZISME une femme tente de passer la frontière vers la Suisse.
À travers le destin concret d’une femme, il est ici question de l’Humain face à la haine, face à la guerre, face aux régimes totalitaires sous toutes leurs formes.

LE RÉCIT AUTOBIOGRAPHIQUE de Françoise Frenkel, « Rien où poser sa tête », a été publié à Genève en 1945 puis ré-édité par Gallimard en 2015 avec une préface de Patrick Modiano.

D’origine juive polonaise, l’auteure a étudié la littérature à la Sorbonne, puis ouvert la première librairie française à Berlin en 1921. En 1939, menacée, elle quitte sa librairie avec déchirement. Elle rejoint Paris, puis Avignon, Vichy, Nice et Grenoble, avant de tenter, à trois reprises, de passer en Suisse.
Son récit, écrit peu après son arrivée en Suisse, rend hommage à ceux qui l’ont aidée grâce aux portraits de personnages croisés au cours de son périple : douaniers, avocats, passeurs ou simples fugitifs.
SUR SCÈNE cette galerie de portraits est portée par les deux comédiens Bruno La Brasca et Philippe Vincenot. Frederika Smetana joue Françoise Frenkel.
Dans le prolongement de leurs spectacles précédents, Michal Laznovsky et Golem Théâtre explorent ici, avec gravité mais non sans humour, la fuite et l’exil, le passé perdu, les tourments et les espoirs de vies bouleversées.

Michal Laznovsky > L’histoire de Françoise Frenkel est pour nous une nouvelle occasion de repenser – et de revivre sur scène – la situation d’un individu dans la tourmente de l’Histoire, notre histoire.

La liberté de pensée, l’exil, l’Europe… sont les thèmes qui nous intéressent dans ce nouveau projet. Son témoignage précieux n’est pas un livre de souvenirs mais la suite de sa course pour sa survie. On sent encore le souffle, le cœur qui bat…

Frenkel n’est pas écrivaine mais libraire, “femme de lettres” (comme elle le déclare aux douaniers lors de son arrestation à la frontière suisse). Elle a sans doute baigné dans le yiddish maternel, parlé le polonais, maîtrisé le russe, mais les langues de sa formation sont d’abord l’allemand puis le français. Une Européenne exemplaire – et une ennemie exemplaire !

L’ADAPTATION THÉÂTRALE de Michal Laznovsky s’appuie principalement sur la dernière étape du parcours de Françoise Frenkel après son arrivée à Grenoble en 1942 :
ses tentatives de passage en Suisse, son arrestation, sa détention à Annecy, son procès à Saint-Julien-en-Genevois.
Son passé revient par bribes de souvenirs : sa librairie à Berlin, son périple à travers la France, les étapes de son parcours : Paris, Avignon, Nice, Grenoble, avec aussi l’évocation de ceux qui l’ont aidée ou trahie.



TEASER
DES RENCONTRES ET DES ATELIERS PÉDAGOGIQUES sont organisées autour de cette présentation, en collaboration avec nos différents partenaires.

<
DATES DU SPECTACLE