LA COMPAGNIE GOLEM THÉÂTRE      LA COMPAGNIE GOLEM THéâTRE

a été accueilli par La Filature de Mulhouse, la Halle aux Grains de Blois, le théâtre Toursky à Marseille, le théâtre des Célestins à Lyon. Deux créations « Héritage de feu » d’après le récit de Friedelind Wagner et « La guerre des Salamandres » d’après Karel Capek, ont été réalisées en coproduction avec l’Opéra de Dijon.

Le spectacle « Casablanca 41“ une pièce de Michal Laznovsky a été nominé par le Club de la Presse parmi les dix meilleures créations du OFF 2016.

Les créations artistiques deviennent le socle permettant de dérouler des actions en direction des publics, des jeunes, des élèves, de mener une réflexion avec les habitants sur ce que sont les composantes de notre monde aujourd’hui.

La compagnie s’emploie à créer un équilibre entre un travail de création capable de rayonner dans la Région et au-delà, et une réflexion autour de ce que peut représenter la mission d’une équipe artistique sur un territoire, en mettant en œuvre des actions en partenariat avec d’autres acteurs culturels.



     MICHAL LAZNOVSKY,

auteur dramatique, traducteur, metteur en scène

Il a longtemps travaillé dans l’un des théâtres les plus connus de Prague : le Théâtre Réaliste. C’est là qu’il participera à l’un des spectacles-clef des évènements de 1989 « Respublika » qui retrace l’histoire démocratique de la Tchécoslovaquie de Masaryk. Il est l’auteur d’une douzaine de pièces de théâtre. Il a reçu le prix Radok (les Molières tchèques) pour sa pièce « Philoctète abandonné » ainsi que le prix F. Langer pour un recueil de nouvelles. Il est aussi l’auteur d’une dizaine de pièces radiophoniques (prix des auditeurs pour sa pièce « Les Jardiniers ») ainsi que de scénarios pour la télévision et le cinéma (avec Vera Chytilova). Il est également l’auteur d’adaptations pour le théâtre. Il a traduit en tchèque un grad nombre de pièces d’auteurs français contemporains, parmi eux V. Novarina, B.M.Koltès, E.E. Schmith, P. Claudel, E. Cormann, J.C. Carrière, Y. Reza… Chargé de cours d’écriture théâtrale à l’Académie Supérieure de Théâtre de Prague, il fut aussi responsable des programmes culture de la Radio nationale tchèque. Ses dernières pièces : Héritage de feu, créée à l’opéra de Dijon et Casablanca 41, ont été écrites en français.

LA COMPAGNIE GOLEM THÉÂTRE      FREDERIKA SMETANA

Après une formation au CNR de Nice, elle entre à l’Académie Supérieure de Théâtre de Prague. A Paris, elle suit les cours de Niels Arestrup, Philippe Minyana, Francine Bergé à l’Ecole du Passage. Elle a travaillé avec Petr Forman et Ivo Krobot au Théâtre National de Prague. Elle a interprété le rôle de Jeanne d’Arc dans l’oratorio de Honegger-Claudel aux côtés de Michel Favory de la comédie française sous la direction de Serge Baudo.
Après la Révolution de Velours, elle est responsable de la programmation Theatre et Danse aux côtés d’Olivier Poivre d’Arvor, à l’Institut français de Prague.
Elle a assisté Daniel Mesguich pour la création de l’opéra de Laurent Petitgirard « Elephant-man“ à l’Opéra d’Etat de Prague, puis à l’Opéra de Nice. Elle intervient régulièrement dans le cadre de séminaires ou de publications sur les questions de transmission de la Mémoire. Elle a traduit plusieurs textes de Michal Laznovsky ou d’auteurs tchèques destinés aux créations de la compagnie.